Sep 13th 20

Comment Adapter Votre Vie En Ces Temps Incertains

Instructions: Hit the Play button when you are ready to start. Register an account to change the difficulty level. We would appreciate it if you send us a message to report bugs and give feedback (positive or negative) as we are in our development phase.

Bonjour et merci à vous de nous rejoindre. Cet épisode est destiné aux personnes désirant apprendre le Français avec des sujets d’actualité, tout en passant un moment agréable. Ce podcast vous aidera à améliorer votre compréhension orale, votre grammaire, ainsi que votre vocabulaire. Je vous encourage à faire des pauses, pour bien saisir le sens du texte qui va suivre. Sur ce, je vous souhaite une excellente écoute et un bon apprentissage !

Le 16 Mars dernier, le Président de la République a annoncé que Mardi 17 Mars, à midi, sonnerait le début d’une nouveauté sans précédent dans nos vies quotidiennes : le confinement.

La menace du Covid-19 était telle que le gouvernement Français a décidé de suivre la démarche Italienne et Espagnole pour permettre à nos services médicaux de gérer le flux important de malades. C’est ainsi que chaque résident Français a été placé en quarantaine à son domicile ou là, où il se trouvait. Bien évidement, les ressortissants Français qui n’étaient pas chez eux et à l’étranger ont pu rentrer chez eux après la date butoir.

Néanmoins, cela n’a pas toujours été évident pour certains. Notamment pour ceux qui ont du ruser grâce à l’aide des ambassades et consulats Français, afin de trouver des solutions pour revenir en France.

Hommes, femmes et enfants, nous étions tous obligés de passer nos journées et soirées dans le confort de nos domiciles. Seules, les personnes ayant des emplois jugés d’utilité vitale pour le reste de la population, pouvaient continuer leur activité. Cependant, ces dernières étaient priées de rentrer chez elles, dès que leur travail se terminait. C’était le début d’une nouvelle vie : sans pouvoir côtoyer ses proches et ses amis, sans loisirs extérieurs, sans restaurants, sans cinémas, sans théâtres, sans concerts, sans sortie du Samedi soir ou de voyages explorateurs… Mais, avec une petite heure d’activité physique quotidienne à l’extérieur pour pouvoir prendre l’air, faire ses courses ou pour effectuer une démarche urgente qui nécessite d’être présent physiquement.

Enfin, ce qui devait durer deux semaines, finira par durer deux mois. Pour certains, ce fut deux mois de solitude appréciée ou plus fréquemment, très difficile à gérer. Pour d’autres, ce fut deux mois à jongler entre les enfants et le couple, sans pouvoir sortir pour respirer.

Quoiqu’il en soit, au final, notre service de santé a tenu le choc. Malheureusement, nombreux sont ceux qui ne font plus partie de ce monde et ce, car ils étaient en ligne de mire face à cet effroyable virus. Tout comme certaines personnes âgées isolées, des malades de longue date, des personnes dont la santé mentale n’était pas stable, des sans-abris et des sans papiers qui, eux aussi, nous ont quitté à cause de cette crise inédite.

Que faire dans une situation comme celle-ci? Après tout, cette crise relève du jamais vu et face à cette incertitude, il n’est pas facile de s’adapter.

Donc, quelles sont les attitudes à adopter, comment peut-on garder le moral face à un événement qui vient chambouler tous nos repères ? Pour ce faire, inspirons-nous de la sagesse des grands de ce monde. Léon Tolstoï nous disait que la vraie vie n’était vécue que lorsque de minuscules changements se produisent. Et il est vrai que pour avancer dans sa propre vie, il faut du nouveau, voire du renouveau, une évolution vers un mieux, qui diffère selon chaque individu.

Se fixer des objectifs, réaliser ses projets, apprendre de nouvelles choses ou bien relever un défi sont de nombreuses options pour pouvoir avancer, quelques soient les circonstances qui échappent à notre contrôle.

Ces choses ont une certaine saveur, que ce soit lorsque nous sommes en pleine action en train de les réaliser. Ou, en train de savourer leur concrétisation. Et là, pendant un bref instant, nous sommes réellement satisfaits et parfois même, heureux. Néanmoins, pour maintenir ce sentiment, il faut que l’action soit renouvelée, même si celle-ci ne mène pas nécessairement vers quelque chose de concret. Après tout, nous ne réussissons pas toujours à achever nos objectifs.

Or, souvent, le chemin pour parvenir à la destination est bien plus important. C’est ce chemin qui nous construit, renforce notre être et nous permet de créer des liens plus forts avec nos proches. Et en temps de crise, ce chemin qui devient plus difficile s’avère aussi être un parcours du combattant, qui nous renforce d’autant plus.

Face à l’incertitude, la peur de la différence et de l’instabilité, il est vital d’adopter des habitudes saines et de maintenir une routine.

Pour commencer, avoir des horaires de réveil et de coucher réguliers, ainsi que suffisamment de sommeil, sont des choses primordiales pour que nos corps puissent récupérer et que nos cerveaux puissent traiter l’afflux important d’émotions. Le sommeil joue un grand rôle régulateur sur notre moral, notre santé physique et notre habilité à gérer le stress.

Similairement, la pratique d’une activité physique régulière permet d’améliorer de nombreuses fonctions physiques, telles que la santé cardiovasculaire et de réduire notre risque de maladies.

Enfin, une alimentation riche en végétaux, pauvre en féculents et avec un apport décent en protéines et bonnes graisses vient compléter cette trinité de base pour mener une vie saine.

Ces fondations permettent de limiter l’anxiété de l’incertitude et de pouvoir affronter plus sereinement, un monde qui n’évolue pas de façon linéaire et prévisible.

Revenons-en aux opportunités que nous offrent une crise. Aujourd’hui, c’est une crise sanitaire mondiale. Mais, demain, ça sera peut-être une crise d’ordre familial. Quoiqu’il en soit, chaque crise nous offre la possibilité de grandir.

Notamment, l’opportunité de construire de nouvelles choses. Ces nouvelles choses que l’on peut introduire dans nos vies, nous demandent une qualité qui peut être développée en chacun d’entre-nous : l’innovation. L’innovation est par définition une chose qui demande de s’adapter aux circonstances, externes ou internes, pour solutionner de nouveaux évènements ou problèmes. Celle-ci nous offre un autre cadeau précieux, elle nous permet de développer notre résilience et notre créativité.

Face à l’inconnu, la première attitude qu’il faut adopter est celle de l’action. Il ne faut pas réfléchir à tous les tenants et aboutissants de la situation, il faut agir. Le monde est tel qu’il est donc, mieux vaut ne pas perdre son temps à prévoir vos actions ou à culpabiliser sur ce que vous auriez dû faire, dans telle ou telle situation. Continuez à parcourir votre chemin avec vos propres moyens.

Faites des choix et priorisez ce qui vous importe le plus.

Est-ce améliorer vos habitudes de vie ? Est-ce construire la maison de vos rêves ? Ou améliorer votre relation avec votre partenaire ? Peut-être que vous souhaitez créer une association pour aider les personnes défavorisées de votre communauté ?

Quelques soient vos buts et vos rêves, avancez vers eux. Un premier pas de fourmi reste un pas vers ce but...et les autres suivront.

Vous aurez probablement peur. Sachez que c’est un bon signe, cette peur vous signale que cet objectif est important pour vous. Donc, encore une fois, persévérez et avancez petit à petit. Une fois dans l’action, vous constaterez que les choses ne se passent pas nécessairement comme vous l’aviez envisagé. Mais, dans la plupart des cas, vous verrez que ce n’est pas si dramatique.

Ce parcours que vous faites dans un monde incertain est une expérience qui se vit dans l’instant présent. Durant celle-ci, vous apprenez à faire, tout en le faisant. Vos meilleures armes face au déséquilibre existant sont d’être dynamique et réaliste.

En cas de doute ou d’hésitation, renseignez-vous. Vous informer sur le sujet qui vous intéresse, vous aidera à former votre propre avis et à développer votre esprit critique. Par exemple, si vous souhaitez déménager dans une autre région, ou un autre pays, vous familiariser avec la culture et la langue locale au préalable, vous aidera à réduire certaines craintes et à faire croître votre excitation !

En outre, lorsque vous vous engagez dans une nouvelle aventure, que ce soit commencer un loisir fort en adrénaline ou vous engager dans un mariage, envisagez plusieurs scénarios. Sans pour autant, partir dans une frénésie de scénarios catastrophes. Ici, il est question d’établir plusieurs hypothèses, de l’ordre du probable, et d’imaginer vos réactions possibles face à ces dernières. Ainsi, vous aurez dans votre arsenal mental la possibilité d’un plan B qui vous rendra plus serein sur le long terme.

Un exemple saisissant et dramatique de cette préparation est celle du Commandant Chesley Sullenberger. Le 15 janvier 2009, il a réussi à faire amerrir son avion sur l’Hudson, à New York après une collision avec des oiseaux, suivie d’une panne des deux moteurs. En l’espace de cinq minutes, il a réussi à faire amerrir cet Airbus, sans qu’il ait la moindre victime. Après coup, il a expliqué qu’il avait réussi cet exploit car il avait imaginé ce scénario au préalable et qu’il avait également envisagé ce qu’il faudrait faire dans une telle situation. Certes, cet exemple est extraordinaire. Nous

ne sommes pas tous amenés à vivre de telles situations. Cependant, nous avons tous à faire face aux exploits du quotidien. Nous devons affronter la vie face au décès d’un proche, la maladie d’un ami ou la perte d’un emploi.

Quand l’incertitude surgit, préparez-vous mentalement, organisez-vous et agissez sans trop attendre. La vie est courte et le temps ne s’arrête pour personne.

Ce sera tout pour aujourd’hui. Un grand merci à vous d’avoir suivi ce podcast avec attention. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager votre avis. Bonne continuation dans votre apprentissage de la langue de Molière !